Face à l’ensemble des défis contemporains, il s’agit de créer de nouveaux modèles d’organisation territoriale pour la croissance qui soient davantages porteurs de sens. Le développement d’une économie locale, non pas coupée mais complémentaires des circuits de la mondialisation, nous rapprocherait du bien-vivre :

  • trouver du sens dans le travail,
  • se nourrir de manière à préserver notre santé, notre environnement et l’emploi autour de nous,
  • se déplacer utilement et dans des conditions agréables,
  • s’informer sur des sujets qui nous sont étrangers et partager ce que l’on maitrise le mieux,
  • échanger avec d’autres pour s’épanouir ensemble.

Les domaines du bien-vivre sont :

  • Accès à l’information
  • Alimentation
  • Autonomie et vie sociale
  • Environnement
  • Formation pour tous
  • Habitat
  • Loisirs et culture
  • Mobilité
  • Santé et sport…

Pour cela, les déterminants du bien-vivre doivent s’appuyer sur le collectif pour organiser des réponses communes afin d’être économiquement plus accessibles mais aussi pour recréer du lien social et de la convivialité. En bref, dans la continuité des travaux d’Amartya Sen, il faut œuvrer pour une croissance qui donne du pouvoir d’agir à ceux qui en ont le moins via l’insertion sociale et professionnelle, tout en respectant et améliorant l’environnement.

Sur ces sujets, une majorité d’acteurs converge mais l’enjeu réel consiste à redéfinir un projet collectif de gestion de ce bien commun que constitue le territoire et ses atouts pour l’innovation. En effet, comme le signale Gael Giraud (ex. Dir éco de l’Agence française de développement), un bien commun se définit avant tout par la décision d’une communauté locale d’en faire un bien commun et de le gérer comme tel. Cela relève donc d’un engagement politique qui fait l’objet de conflits d’intérêt dont il faut identifier les leviers et les freins.

C’est donc sur cette problématique que les recherches de notre collectif de chercheurs doit se pencher que ce soit en interne ou avec ses partenaires académiques : comment définir ensemble les règles de gouvernance adaptées à chaque territoire pour gérer au mieux ses atouts et les rendre accessibles à tous ?

Pour cela, nous pensons qu’il faut organiser des débats citoyens autour de la définition du bien-vivre. En effet, celle-ci est propre à chacun. C’est l’objectif des débats citoyens qu’il s’agit d’organiser pour confronter les visions de chacun et créer des dynamiques relationnelles et productives :

  • chercheurs.euses,
  • entrepreneurs.euses,
  • associatifs,
  • citoyen.ne.s,
  • collectivités territoriales…

Ces débats permettent d’établir des points communs autour desquels se rassembler pour agir collectivement. Ces rassemblements peuvent être :

Références :

DELMAS Bruno et LE ROY Etienne (sous la direction de), préface de Gaël GIRAUD, Les communs, aujourd’hui ! Enjeux planétaires d’une gestion locale des ressources renouvelables, Karthala, Paris, 2019

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc, EZVAN Cécile, GILLI Frédéric, MOREL Camille (Collectif SmartCitizens), « La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition ! », crois-sens.org, 06/04/2018, http://crois-sens.org/2018/04/06/tribune-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/04/tribune-Care.pdf

CORDOBA Vanessa, DESFORGES Marc et GILLI Fréderic, « Territoires et innovation », Travaux (Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires), volume 17, La Documentation française, Collection Travaux / DATAR, Paris, 2013, 107 pages, https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb436436720.public

DESFORGES Marc, « Pour une holding citoyenne au service des territoires », linkedin.com, 14 mai 2019, https://www.linkedin.com/pulse/pour-une-holding-citoyenne-au-service-des-territoires-marc-desforges/

ENJOLRAS Bernard, « Économies sociale et solidaire et régimes de gouvernance », Revue internationale de l’économie sociale, n°296, 2005, p56-69

EYNAUD Philippe et CARVALHO DE FRANÇA FILHO Genauto, Solidarité et organisation : penser une autre gestion, érès, Toulouse, 2019

EZVAN Cécile et MOREL Camille, « Évaluer la contribution des entreprises au bien vivre dans les territoires », crois-sens.org, 11 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/11/evaluer-entreprises-bien-vivre/

GIRAUD Gaël, « Pour une politique européenne des communs », Table ronde « Bien public, bien privé, bien commun », colloque « Europe. Le partage public – privé en question Alliance europa, Paris, », 24 mars 2017, https://alliance-europa.eu/fr/chaire-de-philosophie-de-leurope/intervention-de-gael-giraud/

POULAIN Sebastien, « Capabilités de Amartya Sen : une source d’inspiration majeure pour Crois-sens », crois-sens.org, 7 novembre 2018, http://crois-sens.org/2018/11/07/capabilites-amartya-sen/

ORSI Fabienne, Les Communs dans la cité, Conférence UPOP Marseille, 7/10/2019, https://www.youtube.com/watch?v=B83g04r_fOk

OSTROM Elinor, Gouvernance des biens communs – Pour une nouvelle approche des ressources naturelles, Deboek supérieur, Bruxelles, 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *